Historique

C’est le 9 mars 1993 que l’assemblée de fondation du ROCT a lieu et l’on y forme le 1er conseil d’administration. Au même moment, l’arrivée de la Loi 120 sur la réforme de la santé et les services sociaux force les organismes communautaires à réagir et se concerter territorialement, régionalement et provincialement.

C’est également en 1993 que la structure de représentation du communautaire à la Régie régionale de la santé et des services sociaux se met en place. Tous les territoires de MRC de l’Abitibi-Témiscamingue délèguent 6 personnes afin de constituer le Comité des 30 (qui sera la CROC-AT par la suite). De ce comité, 4 personnes seront nommées par le groupe pour représenter le communautaire au conseil d’administration de la Régie régionale.

En mars 1994

Lors d’une assemblée spéciale des membres du ROCT, les membres adoptent un modèle de fonctionnement par comité. C.A. reste à la coordination des activités du ROCT et il forme des comités de travail sur les dossiers priorisés (Comité de coordination (C.A.), Comités des 6, comité M.A.D., Comité Pauvreté, Comité Finance).

En janvier 1996

Le ROCT dépose officiellement son premier mémoire « Pour un partenariat réel et équitable » à la Régie régionale. Le réseau de la SSS étant en grand changement, le rôle des organismes communautaires pourrait être en danger, on y indique clairement 

« Nous craignons que les organismes soient enfermés dans la dispensation de services et qu’ils s’éloignent de leur mission première qui est de redonner le pouvoir à l’individu sur sa vie et son environnement ».

En octobre 1996

Le comité des 30 devient la CROC-AT et passe de 6 à 3 représentants pour chacun des ROC.

De mars 1999 à octobre 2003

Les membres du ROCT se mobilisent uniquement pour l’organisation de journées de réflexions. Aucune rencontre du conseil d’administration n’a lieu entre ces deux dates.

16 octobre 2003

Une assemblée générale annuelle des membres du ROCT a lieu et nous changeons le conseil d’administration pour un Conseil général. En plus des postes santé mentale, défense des droits, femmes, santé physique, jeunes et personnes âgées ont y ajoute un poste homme. Les postes sont tous pourvus et le ROCT reprend ses rencontres.

De janvier à octobre 2004

Une stagiaire en travail social de l’UQAT fait son stage à la Société de développement du Témiscamingue et son principal mandat est de travailler sur le projet de la permanence au ROCT.

En 2005

Le ROCT reçoit, grâce à tous les partenaires du milieu autant communautaires qu’institutionnels, un premier financement important pour une période de 3 ans, le ROCT dispose alors d’une somme de 35 000$/année. Une première travailleuse est embauchée à temps plein. De nombreux projets se mettent en place, les organismes communautaires sont représentés officiellement et de façon constante par le ROCT sur différentes tables de concertation.

En 2006

Le Répertoire des organismes communautaires et le Site web du ROCT sont lancés officiellement, plus d’une trentaine de Répertoires sont remis à nos membres et partenaires. Le Conseil général du ROCT devient un Collectif, les postes restent les mêmes toutefois les employés du ROCT ont d’office, un poste au Collectif.

En 2007

Le ROCT organise le 1er Salon communautaire au Témiscamingue. Plus de 500 personnes participent à l’événement.

En 2008

Le ROCT réalise le portrait socioéconomique de ses membres, ce petit document est publié largement et sert à faire connaître la réalité des groupes.

En 2009

Creux de vague puisque le financement de certains partenaires prend fin. Le Centre de santé et de services sociaux du Lac Témiscamingue (CSSSLT) et l’Agence de SSS poursuivent leur versement annuel pour un total de 20 000$. Les membres du ROCT restent convaincus de la nécessité d’un regroupement témiscamien et continu à s’y investir tant bien que mal.

En 2010

Tournée des membres afin de cibler leurs besoins en lien avec le ROCT ce qui donne lieu à un lac-à-l’épaule en novembre 2010. Les membres reconfirment leur besoin d’un regroupement, mandatent un comité de travail afin de proposer un nouveau modèle de fonctionnement plus près de la réalité financière de l’organisme et des besoins de ses membres.

En juin 2011

Une proposition de modèle de fonctionnement par comité est présentée aux membres lors de l’assemblée générale annuelle. Ce modèle passant d’une permanence à temps plein à un fonctionnement sans permanence. Ce projet ne fait pas l’unanimité, une version hybride est alors proposée, c'est-à-dire, un fonctionnement par comité avec l’embauche d’une coordination à la vie associative.

En janvier 2012

Le ROCT procède à l’embauche d’une personne ressource à temps partiel permanent afin de mettre en place la nouvelle structure de fonctionnement. Toutefois, cette coordonnatrice agira sur une base globale pour l’organisme et non seulement sur la vie associative.

En juin 2012

Le ROCT fête ses 20 ans! C’est le 18 décembre 1992 que l’organisme a officiellement une charte. Plus d’une quarantaine de personnes sont présentes lors de l’événement, dont 2 membres fondateurs.

De plus, lors du même événement qui réunit 20e anniversaire et assemblée générale annuelle, les membres du ROCT s’engagent, dans une campagne nationale pour un meilleur financement des groupes en SSS. La campagne a pour thème «  Je tiens à ma communauté… je soutiens le communautaire! ».

En novembre 2012

Le ROCT reçoit une grande marque de confiance de ses partenaires du comité de Planification stratégique du Témiscamingue par l’offre du mandat de coordination du développement social sur le territoire et la gestion du Fonds québécois d’initiatives sociales. Ces mandats viennent avec un financement additionnel de 35 000$/année pour 2 ans.

Le 6 décembre 2012

Les membres du ROCT réunis pour une consultation proposent officiellement que le ROCT fasse une demande formelle à la Table nationale des Corporations de développement communautaire (TNCDC) afin de devenir une CDC.

Mars 2013

Embauche d’une adjointe administrative à temps partiel régulier.

En avril 2013

Le ROCT reçoit la confirmation de la TNCDC pour entamer le processus afin de devenir la CDCT. La CDC d’Amos est alors volontaire pour accompagner le ROCT dans sa démarche et on prévoit qu’à l’automne 2013, une assemblée spéciale des membres officialisera le changement de nom et de charte pour que le ROCT devienne la CDCT.

9 octobre 2013

Assemblée générale spéciale qui officialisera le changement de nom du ROCT pour la Corporation de Développement Communautaire du Témiscamingue (CDCT). De plus, lors de cette assemblée, les membres votent unanimement pour l’adoption du cadre de référence de la TNCDC ainsi que les nouveaux règlements généraux. La dernière étape est celle de la reconnaissance officielle par la TNCDC de notre nouvelle structure.

Actualités


Sondage


Aucun sondage pour le moment.

CDC Témiscamingue


Téléphone : 819-625-2500
Télécopieur : 819-625-2545

cdct@comtem.ca

32, rue Notre-Dame-Ouest
C.P. 101
Lorrainville, Qc
J0Z 2R0

Partenaires