Iriez-vous habiter dans un endroit où il n’y a pas de services de santé de base comme partout au Québec?

2017-11-08

 

Lettre ouverte au ministre de la Santé et des Services Sociaux, Monsieur Gaétan Barrette concernant le retrait des services de santé au Témiscamingue

Iriez-vous habiter dans un endroit où il n’y a pas de services de santé de base comme partout au Québec?

 

Monsieur le ministre,

Dernièrement, les membres du collectif de la Corporation de Développement Communautaire du Témiscamingue apprenaient, dans les médias régionaux, qu’il y aurait rupture de services en anesthésie de 34 semaines à Ville-Marie, et ce, à partir du 3 novembre 2017.

Ces 34 semaines sans anesthésiste nous font craindre le pire, c’est-à-dire, la disparition complète du service. Vous savez comme nous que dans de telles situations, toutes les femmes du Témiscamingue devront aller accoucher à Rouyn-Noranda, North Bay ou Temiscaming Shore, qui sont à des distances considérables de nos centres de Santé. Cette situation entrainera des complications inutiles et également beaucoup plus d’accouchements programmés afin de ne pas se faire surprendre.

Et nous ne parlons pas des opérations d’urgence qui deviennent impossibles. Le transfert vers d’autres centres hospitaliers augmente les risques de conséquences graves pour les blessés et peut même augmenter le nombre de décès.

Nous avons également appris que le service d’imagerie médicale se déplacera partout en région, sauf au Témiscamingue. Nous savons qu’il y a une dizaine d’années, les Témiscamiens et Témiscamiennes avaient fait le choix d’avoir un service de scanner pour sa MRC au lien de recevoir le service d’imagerie médicale. Toutefois, la pertinence de ce service mérite sûrement d’être réévaluée, ne serait-ce que tous les 10 ans justement.

Le service d’oncologie est également en péril, puisqu’un aspect technique n’est plus réglementaire, il s’agirait de la hotte pour la préparation des médicaments, imaginez l’impact de déplacements importants et constants de patients gravement malade sur un territoire grand comme le nôtre!

Et si ce n’était que cela! Il y a déjà plusieurs années que le manque de médecins récurent au Témiscamingue est criant et plus particulièrement à Témiscaming où il y a rupture de services d’un médecin à l’urgence à partir de 16h tous les jours. Il n’y a que deux médecins à Témiscaming pour assurer tous les services et ils sont de garde 24h et 7jours. Une situation pareille n’est pas vivable.

La réduction et la perte de services au Témiscamingue sont critiques et nous craignons que certains services disparaissent complètement. Iriez-vous habiter dans un endroit où il n’y a pas de services de santé de base, comme partout au Québec?

Selon notre expérience en matière de santé et services sociaux, nous pensons qu’il y aura inévitablement une augmentation majeure de la vulnérabilité des citoyens et des citoyennes de notre MRC. La migration des personnes vers le Témiscamingue devient de plus en plus difficile sinon impossible. Pourtant le milieu s’organise en réalisant des processus de planification stratégique très mobilisateurs, se fixant des objectifs ambitieux afin de maintenir le dynamisme qui nous qualifie depuis toujours.

Suite à l’énumération des situations précédentes, il nous apparaît inconcevable que vous, monsieur le ministre, ne réagissiez pas afin de garantir aux témiscamiens et témiscamiennes une qualité vie comme tous les autres québécois et québécoises.

Les membres du Collectif de la Corporation de Développement Communautaire du Témiscamingue vous demandent d’agir rapidement.

Communautairement vôtre!

 

Les membres du collectif,

Caroline Langlais de l’Association Place au Soleil de Témiscaming

Danielle Labrie du Centre de femmes du Témiscamingue

Sophie-Hélène Picard d’Indépendance 65+ de Témiscaming

Édith Laperrière de la Maison des Jeunes du Témiscamingue

Jacinthe Marcoux de la Corporation de Développement Communautaire du Témiscamingue

Jonathan Jensen-Lynch de l’Association des Projets Éducatifs du Témiscamingue

Tommy Cousineau du Groupe I.M.A.G.E de l’Abitibi-Témiscamingue

 

C.C.       Monsieur Yves Desjardins, président directeur général du CISSSAT

              Monsieur Claude N. Morin, président du CISSSAT

              Monsieur Luc Blanchette, député de Rouyn-Noranda Témiscamingue

              Madame Claire Bolduc, préfet de la MRC de Témiscamingue

              Mesdames et messieurs les maires et mairesses du Témiscamingue

              Tous les organismes communautaires membres de la CDC du Témiscamingue

Actualités


Sondage


Aucun sondage pour le moment.

CDC Témiscamingue


Téléphone : 819-625-2500
Télécopieur : 819-625-2545

cdct@tlb.sympatico.ca

32, rue Notre-Dame-Ouest
C.P. 101
Lorrainville, Qc
J0Z 2R0

Partenaires