Les organismes communautaires du Témiscamingue dénoncent leur manque de financement

2014-06-18

Les organismes communautaires du Témiscamingue dénoncent le manque de financement qui leur est alloué par le gouvernement provincial.

Le manque à gagner pour 28 organismes avoisine trois millions par année selon la Corporation de développement communautaire du Témiscamingue, ce qui menace certaines de leurs activités.

C'est le cas de l'ACTIA, un centre d'entraide pour personnes vivant avec un handicap physique ou sensoriel au Témiscamingue.

Nicole Robert et Guylaine Gauthier, qui souffrent d'handicaps physiques, passent leurs journées au centre de jour l'ACTIA. Elles disent préférer faire des activités à l'ACTIA que de rester à la maison et broyer du noir. Le centre reçoit une trentaine de personnes handicapées par jour.

Selon la directrice, Carole Paquin, la subvention de 67 000 dollars qu'elle reçoit par année ne suffit plus à couvrir ses besoins. Cette année, elle a dû supprimer un poste.

On est au bout du rouleau. Je ne peux plus rien couper. On est à la base là, ça fait six mois que je ne peux plus couper.
— Carole Paquin, directrice de l'ACTIA

Place au soleil

L'organisme Place au soleil, de son côté, offre un service de dépannage alimentaire à près de 500 familles au Témiscamingue. La présidente du conseil d'administration, Caroline Langlais, dit que l'organisme vit avec moins de 50 000 dollars par année et qu'il éprouve des difficultés à offrir tous les services. « Le comptoir de denrées alimentaires, on s'est ramassés dans plusieurs occasions à la limite de qu'est-ce qu'on fait, est-ce qu'on est capable de survivre », avoue-t-elle.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois, dit que la situation financière du Québec ne permet pas d'augmenter le budget des organismes, qui a déjà été indexé de 5 millions de dollars pour la province. « Moi, ce que je me suis assuré, c'est de protéger les budgets des organismes communautaires », soutient la ministre déléguée.

Une bataille de longue date

En octobre 2013, le Parti québécois avait promis une augmentation de financement de 120 millions de dollars sur trois ans aux organismes communautaires de la province. Selon la ministre déléguée Charlebois, l'augmentation n'a jamais été budgétée par le PQ.

Cette augmentation de financement n'a donc a été prévue au dernier budget Leitao.

Quelques jours avant le dépôt du budget, les organismes communautaires du Témiscamingue avaient exposé leur situation, qu'ils jugent précaire, au député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Luc Blanchette. La rencontre s'était soldée par une déclaration du député qui avait choqué les organismes communautaires.

 Les organismes communautaires du Témiscamingue dénoncent leur manque de financement

 

Actualités


Sondage


Aucun sondage pour le moment.

CDC Témiscamingue


Téléphone : 819-625-2500
Télécopieur : 819-625-2545

cdct@tlb.sympatico.ca

32, rue Notre-Dame-Ouest
C.P. 101
Lorrainville, Qc
J0Z 2R0

Partenaires